La leucémie myéloïde chronique et l’alimentation

La leucémie myéloïde chronique ou LMC est un cancer des globules blancs. C’est une forme de leucémie dans laquelle un type de cellules sanguines, appelées cellules souches myéloïdes, ne se développe pas normalement et se transforme en granulocytes cancéreux. Un granulocyte est un type de globule blanc dont la fonction habituelle consiste à détruire les bactéries étrangères et à combattre l’infection. Cette maladie chronique évolue lentement et est généralement causée par la présence d’un chromosome anormal dans la cellule sanguine.

Bien qu’il existe plusieurs traitements pour la LMC, les trois principaux incluent une thérapie ciblée, la chimiothérapie et les thérapies biologiques. Une faible numérotation de cellules sanguines pourrait être l’un des effets secondaires de ces traitements.

Des gens m’ont souvent demandé comment l’alimentation pouvait aider à y remédier, alors j’ai pensé que ce serait un bon sujet à examiner. Commençons par les éléments fondamentaux.

Le sang contient différents types de cellules. Les globules rouges transportent le fer et l’oxygène. Les globules blancs sont les cellules immunitaires, celles qui nous protègent des infections. Les plaquettes sont les cellules servant à la coagulation du sang, elles facilitent la formation d’une croûte et arrêtent le saignement d’une coupure.

Lorsque le nombre de vos cellules sanguines est peu élevé, différentes expressions servent à décrire cet état en fonction du type de cellules en cause.

Nombre peu élevé de globules rouges

C’est ce qu’on appelle l’anémie. Il s’agit d’un manque de globules rouges (hémoglobine) dans le sang ou d’une capacité moindre des globules rouges à transporter l’oxygène. Les trois principales causes incluent la perte de sang, la décomposition rapide des globules rouges et la faible production de globules rouges à cause d’un manque de fer, de vitamine B12 ou de vitamine B9 (folate).

Nombre peu élevé de globules blancs

C’est ce qu’on appelle la leucopénie. Il s’agit d’une diminution du nombre de globules blancs.

La neutropénie est un type de leucopénie dans laquelle le nombre de neutrophiles est faible. Les neutrophiles sont les globules blancs les plus courants.

La granulocytopénie est un autre type de leucopénie dans laquelle le nombre de granulocytes est faible. Il s’agit d’un groupe de globules blancs comprenant les neutrophiles, les basophiles et les eosinophiles.

Nombre peu élevé de plaquettes

C’est ce qu’on appelle la thrombocytopénie, une diminution du nombre de plaquettes.

Nombre peu élevé de tous les types de cellules

C’est ce qu’on appelle la pancytopénie, une diminution des trois types de cellules sanguines : globules rouges, plaquettes et globules blancs.

Traitement du cancer et nombre peu élevé de cellules sanguines

Chez les patients qui reçoivent un traitement pour un cancer, la diminution des cellules sanguines est souvent causée par le traitement qui empêche la production de globules rouges. En pareil cas, une alimentation riche en fer, B12 et folate ne peut pas aider.

La chimiothérapie détruit les cellules qui se multiplient rapidement, dont les cellules des cheveux (c’est la raison pour laquelle autant de gens peuvent perdre leurs cheveux pendant le traitement), les cellules de la bouche (c’est la raison pour laquelle les gens développent des ulcères buccaux ou perdent le sens du goût) et les cellules servant à fabriquer le sang dans la moelle osseuse (appelées cellules souches), ce qui explique pourquoi autant de personnes ont un nombre peu élevé de cellules sanguines.

Bien que l’adoption d’une alimentation équilibrée soit toujours une bonne idée, manger de la viande rouge ou d’autres aliments riches en fer ne corrigera pas la faible numérotation de cellules sanguines causée par le traitement du cancer.

Quelle est l’utilité d’un régime?

Tout d’abord, si le nombre de vos globules blancs est faible, votre système immunitaire est compromis. Vous pouvez vous protéger des infections en évitant :

  • les œufs crus ou non cuits,
  • la viande ou le poulet cru ou non cuit,
  • les produits laitiers non pasteurisés.

Prenez soin aussi de bien nettoyer les planches à découper et les couteaux à titre de mesure sanitaire.

De plus, si le nombre de vos cellules sanguines est faible, vous manquerez peut-être d’énergie. Bien que l’alimentation ne puisse pas y remédier entièrement, l’adoption d’un régime équilibré peut vous aider à empêcher votre état de s’aggraver. Pour ce faire, vous pouvez :

  • manger vos repas et collations à des heures régulières;
  • équilibrer chaque repas et collation avec une source de protéines et de blé entier :
    • une rôtie de blé entier avec du beurre d’arachides,
    • un sauté de poulet, de légumes et de riz à grains entiers;
  • éviter les sucres simples, comme les bonbons, les sucreries et les boissons gazeuses;
  • préférer les grains entiers aux grains raffinés :
    • pâtes à grains entiers au lieu de pâtes blanches,
    • riz brun, quinoa ou orge au lieu de riz blanc,
    • pain de blé entier au lieu de pain blanc.
  • Ces choix alimentaires vous aideront à stabiliser votre glycémie pendant la journée, ce qui vous permettra peut-être aussi de maintenir un niveau d’énergie plus constant.

Références

Société canadienne du cancer
ChemoCare.com
The Essential Cancer Treatment Nutrition Guide and Cookbook, Jean LaMantia et Neil Berinstein. Robert Rose, 2012 (en anglais)

Autres lectures
Mayo Clinic (en anglais)

Jean LaMantia est une diététiste agréée, une survivante du cancer et l’auteure du livre à succès The Essential Cancer Treatment Nutrition Guide and Cookbook.  Elle offre des services-conseils individualisés sur l’alimentation aux clients de CAREpath depuis 2004.