Prévention des chutes

Les chutes

Avec l’âge, le risque de tomber augmente et les chutes ne se produisent pas seulement sur les trottoirs glacés, en hiver; elles sont une préoccupation tout au long de l’année. Marcher avec assurance et garder l’équilibre peut constituer un défi chez la population vieillissante.

60 % de toutes les chutes ont lieu à la maison. Les chutes sont l’une des premières causes de blessures chez les aînés, car ce qui peut sembler une « simple chute » peut souvent mener à une hospitalisation, des douleurs chroniques et même des fractures. Cependant, la peur de tomber ne devrait pas vous empêcher de demeurer actif. Rester physiquement actif est important pour maintenir votre force musculaire, votre équilibre et pour prévenir les chutes. Il existe plusieurs façons de réduire vos risques de tomber et de vous blesser lors des chutes.

Facteurs de risque de subir une chute

Plusieurs éléments peuvent augmenter les risques de chutes et ces derniers augmentent en proportion du nombre de facteurs de risque. Ces facteurs comprennent :

  • la maladie
  • des problèmes d’équilibre
  • de la difficulté à marcher
  • une diminution de la force musculaire
  • des troubles de la vision
  • la prise de médicaments
  • un nouveau milieu ou un milieu précaire (p. ex., une pièce avec des meubles/tapis qui pourraient vous faire trébucher ou un lieu avec lequel vous êtes moins familier)
  • des étourdissements
  • être âgé de plus de 80 ans
  • l’incontinence
  • un déficit cognitif
  • l’arthrite
  • le diabète
  • la douleur
  • une baisse excessive de la pression artérielle au moment de se lever (d’une position couchée ou assise)

 Comment prévenir les chutes

Voici quelques stratégies pour limiter les risques de tomber.

  1. Rendez votre domicile sécuritaire – Débarrassez-vous des choses qui pourraient vous faire glisser ou trébucher. Par exemple, il peut s’agir de meubles, de cordons électriques, d’objets encombrants et de tapis non fixés. Gardez votre domicile bien éclairé afin de voir facilement où vous allez. Évitez d’entreposer des objets en hauteur pour ne pas avoir à grimper ou à vous étirer pour y accéder.
  2. Portez des chaussures robustes et bien ajustées – Le port de chaussures à talons, non lacées ou aux semelles glissantes peut entraîner des chutes. Marcher pieds nus ou en portant seulement des chaussettes peut également augmenter votre risque de tomber.
  3. Prenez des suppléments de vitamine D – Prendre de la vitamine D peut diminuer le risque de chute chez les personnes âgées puisque celle-ci contribue à renforcir les os et les muscles. Votre professionnel de la santé peut vous conseiller sur la prise d’un supplément de vitamine D et convenir de la dose indiquée pour vous.
  4. Restez actifs – L’activité physique régulière peut contribuer à diminuer le risque de tomber. Elle pourrait également vous protéger contre les blessures en cas de chute. Il est préférable de pratiquer diverses activités qui favorisent l’équilibre et la force musculaire. Il existe de nombreux types d’exercices sécuritaires pour les personnes âgées. Ces derniers comprennent la marche, la natation, le yoga, le Tai-Chi (un art martial chinois qui consiste en une série de mouvements lents et doux).
  5. Utilisez une canne, une marchette ou des accessoires sécuritaires – Si votre professionnel de la santé vous conseille d’utiliser une canne ou une marchette, assurez-vous qu’elle soit de la dimension qui vous convienne et que vous sachiez comment l’utiliser. Il existe également des accessoires qui peuvent contribuer à prévenir les chutes comme les barres d’appui, le siège de douche robuste, les tapis de bain antidérapants, et les rampes ou les bandes antidérapantes pour les escaliers afin d’éviter de glisser.
  6. Faites vérifier votre vision et votre ouïe – Des changements même modestes de votre vision et de votre ouïe peuvent occasionner des chutes. S’adapter à de nouvelles lunettes ou à des verres de contact peut prendre un certain temps. Portez toujours vos lunettes ou vos verres de contact quand vous en avez besoin. Si vous avez des appareils auditifs, assurez-vous qu’ils soient ajustés et portez-les.
  7. Faites attention aux surfaces mouillées ou glacées – Assurez-vous que du sable ou du sel a été épandu sur les endroits glacés près de votre porte d’entrée ou de votre porte arrière.
  8. Limitez votre consommation d’alcool – Même une petite quantité d’alcool peut affecter votre équilibre et vos réflexes. Des études ont démontré que le taux de fractures des hanches chez les adultes plus âgés augmente avec la consommation d’alcool.
  9. Levez-vous lentement – Se lever trop rapidement peut occasionner une chute de la pression artérielle et vous faire chanceler. Faites vérifier votre pression artérielle en position debout ou couchée.
  10. Envisagez d’installer un système personnel d’intervention d’urgence – Si vous avez peur de tomber, il existe des boutons d’alarme qui vous permettent d’appeler à l’aide en cas de chute ou si vous êtes incapable de vous relever.

Quoi faire en cas de chute

Même si vous ne ressentez aucune douleur, consultez votre fournisseur de soins de santé. Votre médecin ou infirmière praticienne peut essayer de déterminer la cause de votre chute et les probabilités de tomber à nouveau. Le médecin ou l’infirmière va effectuer un examen et discuter de vos problèmes de santé, de vos médicaments ainsi que de vos activités. Ensuite, il ou elle peut vous suggérer des moyens à prendre pour éviter de tomber à nouveau.

SOURCES

Le Médecin de Famille Canadien

Gouvernement du Canada

Gouvernement du Canada

Mayo Clinic

National Institute on Aging

Statistique Canada